Les Mots du Passé







Editions : Pocket
Auteur : Jean Michel Denis
Pages : 773




Bilan : Une lecture pleine de rebondissements qui nous tient en haleine jusqu'au bout !



J'ai mis plusieurs jours pour lire ce livre, je n'avais pas beaucoup de temps et il est assez long tout de même mais il n'empêche qu'il m'a plu. J'ai toujours été intéressée par le thème de la guerre et ce qu'un roman peut nous apprendre sur les conditions de vie à cette époque, bien qu'il soit fictif, me permet de mieux comprendre le déroulement de ces dures années qu'on vécu nos grands-parents et arrière-grands-parents ... 

Pierre, octogénaire solitaire et taciturne, n'a jamais ressenti le besoin de parler. Même pour son fils, Pierre, adulte depuis longtemps, il demeure une énigme. Jusqu'à ce jour de canicule, à l'été 2003, où le poids du secret devient trop lourd. Le vieil homme décide enfin d'ouvrir son cœur et de revivre, le temps d'une confidence, sa jeunesse de roman. Le vélo, l'insouciance, puis la guerre, Paris sous les bombes, la Libération, les amis, les copains et les femmes …

Les Mots du Passé, c'est le récit de la vie de Pierre pendant la Seconde Guerre Mondiale. Alors que son fils Louis avait toujours trouvé sa relation avec son père distante, un jour ce dernier l'appelle en urgence pour qu'il le rejoigne, c'est début d'un rapprochement entre père et fils quand les langues se délient et que Pierre confie ce qu'il a vécu il y a des années.

On trouve une alternance entre passé et présent et j'ai apprécié. Certes au départ, le passé est davantage présent mais au moment où il rejoint le présent, les deux temps se mêlent pour s'engager dans un futur incertain. Ce croisement m'a beaucoup plu !

J'ai apprécié suivre pas à pas le vie de Pierre, lui qui ne pensait qu'au vélo et à son travail avant que la guerre ne soit déclarée, va voir son existence bouleversée. Entre son amour pour Sarah, son engagement dans la guerre et ses relations familiales ou amicales, Pierre va vivre des instants aussi merveilleux que durs et tristes. Son histoire est poignante et touchante, le vécu de la guerre en somme ! Les choses sont racontées sont détour, la violence, la mort qui rôde, tout m'a semblé si réel ! J'avais l'impression d'être présente aux côtés de Pierre et de vivre avec lui.

Ce que j'ai aussi aimé c'est que dans ce roman, les événements s’enchaînent ! Il y a un rythme soutenu qui permet de ne pas s'ennuyer. Les rebondissements sont nombreux et on n'a qu'une envie, connaître la suite et le dénouement final de toutes ses péripéties ! 
Malgré tout, le point négatif pour moi a été le trop plein de choses qui se cumulent. Si bien qu'arrivée à un peu plus de la moitié du roman, avec tous ces événements, j'avais l'impression que je n'arriverai jamais au bout du livre et qu'indéfiniment des surprises m'attendraient sans jamais avoir de fin concluante. Mais ce sentiment s'est dissipé lorsque les choses se sont mises à bouger dans la vie de Pierre et Louis. Là, je ne pouvais plus lâcher mon livre parce que JE VOULAIS SAVOIR ! Je n'avais que ça en tête, savoir, savoir, savoir ! Ainsi, la fin m'a beaucoup plu parce qu'elle reste dans la continuité de la vie qu'a eu Pierre pendant la guerre.

Pour terminer, ce roman m'a plu. Même si je l'ai trouvé un peu trop long par moment, la globalité de son contenu m'a comblée dans mes attentes. Je vous le recommande donc, il montre comme le passé peut influer sur la vie de chacun et bouleverser nos choix.




Commentaires

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire ? Ça fait toujours plaisir :)

Posts les plus consultés de ce blog

Et tu n'es pas revenu

Un long dimanche de fiançailles