De pierre et de cendre




Editions : France Loisirs
Auteur : Linda Newbery
Pages : 440




Bilan : Un roman parsemé de mystères qui nous transporte à la fin du XIXe siècle.







Ça faisait quelques temps que j'avais ce roman en ma possession mais étant dans une période de livres plutôt d'un autre genre, j'avais peur de ne pas apprécier celui-ci. Ce fut tout le contraire qui s'est produit et j'ai été grandement charmée par ce livre.

Lorsqu’un soir brumeux de 1898, Samuel, jeune artiste, pousse les grilles de Fourwinds, il est immédiatement envouté. Engagé pour enseigner l’art aux filles de l’ombrageux maître des lieux, la belle et inquiétante Marianne et la trop réservée Juliana, il comprend vite avec l’aide de leur dame de compagnie que la demeure cache les plus sombres mystères…

Ainsi donc, ce livre début par l'arrivée de Samuel Godwin, un artiste, dans une riche demeure. Le jeune homme a été engagé comme précepteur artistique des filles de la famille Farrow : Juliana et sa jeune sœur Marianne. Dès ce moment, Samuel est troublé par l'apparition de Marianne, affolée et paniquée qui semble chercher quelque chose de perdu, mais aussi par l'incroyable beauté de le jeune fille. Samuel fait ensuite la connaissance de Charlotte, la gouvernante et préceptrice des filles ainsi que de Ernest Farrow, le propriétaire de la demeure, veuf depuis la brutale disparition de sa femme.
Au fil des jours qui passent, Samuel est de plus en plus fasciné par Marianne, de plus en plus intrigué par les mystères qui planent sur Fourwinds et son passé.

L'histoire est accrocheuse, j'ai pris beaucoup de plaisir à m'interroger sur les doutes et secrets de cette maison. L'intrigue est formée de sorte qu'on ne puisse deviner la vérité, d'où, lors des nombreuses découvertes, une grande surprise mais plaisante par son imprévisibilité. C'est un critère important pour moi dans un livre de ne pas pouvoir appréhender les choses et ce roman rempli à la perfection cette attente !

Dans ce roman, on suit deux points de vue, celui de Samuel et celui de Charlotte. A quelques occasions, il y a aussi des récits ou lettres d'autres personnes. Tout cela m'a été très agréable car les différentes perspectives permettent d'envisager plusieurs possibilités sur l'issue des choses mais aussi de mieux comprendre chacun des personnages.
J'ai aimé les personnages de Samuel et Charlotte tout comme celui de Marianne. Chacun cache un mystère, on le sent et ce côté intrigant m'a fait apprécié les différences de chacun d'eux.
Pour ce qui est de Juliana, son côté renfermé, prude, triste et malheureuse m'a quelque peu agacée. Néanmoins, elle aussi cache un secret, comme tous et cela a pour moi, changé mon opinion sur cette jeune femme.
Je me suis sentie proche de tous ces personnages, j'avais l'impression d'avancer pas à pas avec eux, c'est une sensation très agréable qui m'a fait vivre à Fourwinds au XIXe siècle l'espace de quelques heures, une bonne expérience !

La fin du roman m'a énormément plu ! Je ne vous en dirai pas plus mais elle a suscité en moi une certaine satisfaction qui me laisse une très bonne impression sur cet ouvrage.

Ce que je peux vous dire pour ce roman c'est que vous n'êtes pas au bout de vos peines ! L'histoire réserve de nombreuses surprises qui modifieront considérablement les choses. Ce livre restera une bonne lecture, plaisante et riche, que je vous conseille de tout cœur.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire ? Ça fait toujours plaisir :)

Posts les plus consultés de ce blog

Un long dimanche de fiançailles

Petit Pays