Si un jour la vie t'arrache à moi







Editions : J'ai lu
Auteur : Thierry Cohen
Pages : 378



Bilan : Une lecture agréable







J'ai trouvé ce roman dans un supermarché, le résumé m'avait fait envie alors je l'avais pris car le prix est très raisonnable ! Voilà son résumé :

Il veut vivre pour elle.
Elle veut mourir pour lui.
Gabriel est issu d'un milieu aisé, Clara d'une famille modeste. C'est un homme d'affaires brillant, elle est danseuse. Ils n'étaient pas faits pour se rencontrer et pourtant ils tombent fous amoureux. Contre l'avis des parents de Gabriel et celui de certains amis, ils vivent leur histoire comme si le bonheur pouvait durer toujours. Jusqu'au jour où le destin s'en mêle. Jusqu'au jour où Gabriel doit affronter une épreuve terrible, par amour pour Clara.
Il a huit jours pour sauver la vie de celle qu'il aime.
Mais comment faire s'il est déjà mort ?

Ce roman raconte l'histoire de Clara et Gabriel, ils sont issus de milieux différents mais l'amour qui le lie est puissant, ils ne peuvent se passer l'un de l'autre. Pourtant, la vie va les séparer suite à un accident de voiture, mais Gabriel veut que Clara vive, même si lui est de l'autre côté. Il va faire tout son pouvoir pour lui redonner goût à la vie. 

Dans ce roman, le point de vue change fréquemment, on a accès aux pensées de différentes personnes et cela permet de voir les ressentis de celles-ci face aux difficultés qu'ils rencontrent.
Je ne me suis pas spécialement attachée aux personnages de Clara et Gabriel. Bien sûr, leur histoire est belle mais les deux personnes séparées ne m'ont pas particulièrement plu ou touchée, peut-être les ai-je trouvé trop superficiels je ne sais pas ... Quoiqu'il en soit, les personnages que j'ai davantage apprécié sont ceux de de la famille d'Alexandre. J'ai trouvé qu'ils avaient une vraie histoire, un réel passé qui m'ont permis de ressentir leurs émotions. 
Pour ce qui est des parents de Gabriel, des personnes aisées, je n'ai guère (et sans surprise) aimé sa mère, trop fière, trop rigide, même sa tristesse ne m'a pas touchée. En revanche j'ai trouvé son père plus humain, et ce contraste dans la couple m'a plu !
J'aurais aimé que l'auteur s'intéresse plus à la famille de Clara, tout reste trop en surface pour ces personnages qui pourtant, se révèlent profonds et meurtris. Un approfondissement sur ceux-ci m'aurait paru intéressant et nécessaire pour mieux comprendre leur situation, attitudes et caractères.

Pour ce qui en est de l'histoire en elle-même, je l'ai trouvée intéressante et plaisante à suivre, avec quelques interrogations, quelques mystères par endroit qui animent le récit. Mais le principe même de cette histoire m'a perturbée. Je suis trop terre à terre ? Peut-être oui, mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas aimé ce roman.

Ce fut donc une lecture agréable pour moi, bien que j'en espérais sans doute plus, ce roman m'a plu dans son ensemble.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et tu n'es pas revenu

Un long dimanche de fiançailles