Adaptation de Cinquante Nuances de Grey


Cinquante Nuances de Grey




Date de sortie : 11 février 2015
Réalisé par : Sam Taylor-Johnson
Durée : 2H05
Acteurs : Jamie Dornan, Dakota Johnson, Jennifer Ehle ...




Ma note : 3/5







Après la publicité phénoménale faite sur ce film, j'ai évidemment décidé de le voir, d'autant plus que je suis en train de lire la trilogie ! Bref, c'était une évidence d'aller au cinéma pour me faire un avis sur l'adaptation et bien ... Je dois dire que j'en sors plutôt déçue ...

Cette déception est liée au fait de connaître les livres, et de ne pas avoir retrouvé sur grand écran la transcription du roman. En effet, diverses petites choses ont été modifiées et cela ne m'a pas emballée plus que ça. Je n'ai pas retrouvé la même ambiance dans le film que celle qui m'avait tenue en haleine dans le roman. Des aspects qui m'avaient semblé importants lors de la lecture du tome 1 m'ont semblé futiles dans leur adaptation et j'ai été frustrée par cela. Ne serait-ce que par la disparition du Blackberry, jouant pourtant un rôle assez présent dans le roman. Où était-il dans l'adaptation ?!
Pour ce qui est des acteurs, ils correspondaient aux personnages mais j'ai trouvé la personnalité d'Ana rendue trop "mielleuse", trop "niaise" et ça m'a passablement agacée ...
Jamie Dornan m'a en revanche plu dans son rôle de Christian Grey. Il a réussi à traduire dans son jeu d'acteur, dans ses gestes, ses mimiques, son regard, une tension, la tension et le mystère si caractéristiques à ce personnage.
Mes amies n'ayant pas lu les livres ont, elles, apprécié car elles n'avaient pas d'a priori sur cette adaptation. Il n'empêche que nous avons toutes regardé l'heure à plusieurs reprises durant la séance.

En bref, je suis ressortie avec un avis mitigé sur ce film à cause du ressenti que j'avais sur le roman. Certains y adhéreront peut-être, ça n'aura pas été mon cas. Il n'en reste pas moins que la trame principale est bien présente, heureusement ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et tu n'es pas revenu

Un long dimanche de fiançailles