Noir Paradis






Editions : Harlequin Collection Mira
Auteur : Maggie Shayne
Pages : 432



Bilan : Un roman addictif et bien écrit !









Le résumé de ce roman m'intriguait, tout comme la couverture que j'ai trouvée très belle. Je n'ai pas été déçue par mes premières impressions, cette lecture vaut le coup !

Il y a seize ans, Jewel est entrée dans la secte du révérend Mordecai, un paradis pour les adolescents fugueurs comme elle. Du moins le croyait-elle avant de comprendre que ses membres se livraient au trafic de drogue et à la prostitution. Prisonnière du camp et asservie aux ordres de Mordecai, elle a tenu bon jusqu'au jour où, après avoir été témoin de l'assassinat de sa meilleure amie, elle a fui cet enfer... Aujourd'hui, Jewel a changé d'identité. Elle a reconstruit sa vie et, sous le nom de Julie Jones, est devenue une célèbre présentatrice de télévision. Mais alors qu'elle croit avoir enfin tourné la page, un homme la menace de révéler ce pan secret de son passé... avant d'être découvert égorgé dans sa chambre d'hôtel. Devenue la principale suspecte aux yeux de la police, Julie sent un piège machiavélique se refermer sur elle. Un piège qui, elle le sait, ne peut être orchestré dans l'ombre que par celui-là même dont elle a osé braver la colère seize ans plus tôt...

Dans ce roman, on rencontre Julie Jones, présentatrice télé reconnue qui vit avec sa fille à laquelle elle tient plus que tout. Sa vie paraît paisible sauf que la belle Julie cache un secret qui menace d'être révélé ... Née sous le nom de Jewel, Julie a vécu dans une secte lors de son adolescence, une secte connue pour le raid auquel, officiellement, personne n'a survécu. Depuis plusieurs mois, un homme fait chanter Julie sur ce secret, jusqu'au jour où il est assassiné alors que Julie est avec lui. Tout va alors être mis en place pour rendre évidente la culpabilité de la jeune femme, qui ne sait comment s'en sortir ...

L'histoire est très bien écrite, tous les éléments, les détails, sont pensés de sorte à ce qu'on progresse petit à petit, qu'on découvre au fil des pages des événements imprévus qui nous font comprendre le passé de Julie mais aussi des autres protagonistes. Il y a un suspens constant qui nous tient en haleine et nous donne envie d'en savoir toujours plus sur ce qui va se passer, c'est addictif !

En ce qui concerne les personnages, j'ai apprécié Julie. Son côté sûre d'elle, sa force de caractère, mais aussi sa fragilité lorsque les choses vont trop loin, cette héroïne a été travaillée et son personnage est passionnant à suivre.
Sa fille Dawn, tient une place discrète au début du roman, mais qui s'intensifie et on en apprend davantage sur elle, ses relations avec sa mère, c'est agréable à découvrir.
Sean MacKenzie, journaliste, le concurrent principal de Julie, qu'en dire mise à part que j'ai immédiatement aimé son personnage ? Son attitude arrogante, son sens de la répartie, mais aussi sa sensibilité et ses peurs. Alors qu'on ne s'y attend pas forcément, il prend une place primordiale dans l'histoire, on fait des découvertes sur son passé, et cela ne donne que plus d'attrait à cet homme.

J'ai beaucoup aimé ce livre, vraiment. L'auteur réussit à nous faire passer régulièrement du présent au passé pour nous aider à avancer dans l'histoire et comprendre les réactions des personnages. Parlant d'un sujet sensible, ce roman est un moyen de réaliser l'influence subit par les membres d'une secte mais également de se mettre du côté de celui qui la dirige, c'est simplement fascinant à découvrir, pur ma part j'y ai porté un grand intérêt.
Le seul point négatif que je peux y trouver concerne <SPOILER> 

le père de Julie. J'ai trouvé que sa ré-apparition n'était pas assez exploitée, j'aurais voulu avoir plus de ressenti sur ce point, que le sujet soit développé sur la fin du roman. 

<FIN SPOILER>

En bref, un roman auquel j'ai adhéré et que j'ai terminé sans m'en rendre compte tellement l'histoire m'a intéressée. Je le recommande vivement !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et tu n'es pas revenu

Un long dimanche de fiançailles