J'ai eu 20 ans à Ravensbrück






Editions : France-Loisirs
Auteur : Béatrix de Toulouse-Lautrec
Pages : 310



Bilan : Un récit poignant raconté avec simplicité et émotions 









Ce livre, c'est l'histoire de Béatrix qui fut déportée avec sa mère alors qu'elle n'avait que 20 ans. De la prison Mont-Luc au camp de Ravensbrück, au fil des pages, on suit sa vie au coeur de la déportation.

Ce roman n'est pas comme tout ceux qu'on peut lire sur le sujet, l'auteur le dit elle-même, elle ne veut pas montrer que les mauvais côtés, elle veut aussi prouver qu'il y a eu des moments plus heureux malgré leur situation, et elle y arrive très bien.

J'ai tout de suite été happée par cette histoire, par la réalité et la force des mots mises dans chacune des pages. Le combat de toutes ses femmes pour survivre, pour ne jamais lâcher prise et vivre. L'espoir, le soutien qu'elles s'apportent, c'est tellement émouvant ... Il est certain que la vie dans les camps était dure, que la faim, les maladies, les appels, les départs, ont eu raison de nombreuses personnes, que toutes ont du affronter cette vie-là, et l'auteur le montre bien, elle ne cache pas la difficulté de ces mois passés en camp.
Mais il n'en reste pas moins qu'elle a su montrer qu'au travers de cela, il y a eu des moments plus joyeux, des moments heureux ... C'est un des points qui fait que ce livre est unique. Voir ces instants de bonheur au milieu des horreurs de la vie, c'est beau, touchant.

Par ces aspects qui s'opposent, on ne peut pas rester indifférents à ce récit, on ne peut pas ne pas se sentir proches de ses femmes, de ses combattantes, qui ont fait face à leur destin et y ont trouvé des moments de joie. C'est un roman bouleversant de réalité, bouleversant de vérité ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et tu n'es pas revenu

Un long dimanche de fiançailles