L'hôte ou l'histoire d'une dépossession


Afficher l'image d'origine




Éditions : Les éditions du Panthéon
Auteur : Marie Lasbleiz




Bilan : Un roman court et concret sur la réalité d'une maladie mentale








Je vais vous parler d'un livre qui m'a beaucoup touchée parce qu'il fait écho à mon histoire, qui traite d'un sujet trop méconnu dans notre société : les TCA entendez Troubles de Comportement Alimentaire ou encore anorexie, boulimie, hyperphagie ...

On rencontre Marie, une jeune fille qui est rejeté par les autres et victimes de harcèlement moral. Tout le monde lui dit qu'elle est un peu trop ronde, elle a peu d'estime d'elle-même, ne se sent pas bien dans ce monde. Et comme par enchantement, Marie va perdre du poids et tout semblera aller mieux pour elle, plus de moqueries, elle sera meme courtisée à sa grande surprise, elle semblera heureuse, et pourtant ...
Pourtant ce n'est pas si simple pour la jeune fille qui accueille en elle celui qu'elle appelle "l'hôte", cette petite voix dans sa tête qui lui dicte sa conduite, qui lui intime de lui obéir sous peine de culpabilité, de honte, de dégoût. Cet autre qui lui promet que grâce à lui, elle sera mieux, qu'elle sera belle, qu'elle aura une vie parfaite. Oui, Marie a fait la rencontre de ce double qui va l'entraîner en enfer, mettant sa vie en péril. Entre anorexie restrictive et boulimie vomitive, le combat qu'elle mène sera rude...

La façon dont l'auteur raconte son parcours est très bien faite. Elle permet de voir clairement l'apparition de la maladie dans sa tête, elle a réussi à avoir du recul de sorte à différencier son hôte d'elle même.
Parce qu'il est important de comprendre que cette voix, cet autre soi qui se développe dans la tête est un fléau qui détruit la personne si on ne fait rien pour l'aider ...

Ce récit est brûlant de vérité, tout est bien écrit, avec des mots simples qui permettront je pense à tout le monde de comprendre ce qu'on peut ressentir lorsque l'on souffre de ces maladies, et c'est important. Même si selon moi on ne peux réellement comprendre que quand on a vécu ça, ce livre est un bon moyen de s'immiscer dans l'esprit d'une personne atteinte de TCA et de voir que c'est un combat perpétuel, que ce phénomène a  des causes diverses, et que pour gagner cette bataille, il faut du soutien, parce que se battre contre soi-même est sûrement la lutte la plus difficile à mener ... 

Commentaires

  1. J'ai versé une petite larme.
    Nan c'est pas le genre de la maison (tmtc)
    Mais l'intention y est.

    Quentin,

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tombée sur ton c'est lundi et ce livre m'a intrigué... Je me suis donc retrouvée ici à lire cette chronique! Je ne connaissais pas du tout, mais tu m'as donné envie de le lire!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire ? Ça fait toujours plaisir :)

Posts les plus consultés de ce blog

Un long dimanche de fiançailles

Petit Pays