Le cauchemar Edgar Poe



Editions : Bayard Jeunesse
Auteur : Polly Shulman
Pages : 350


Bilan : Un roman simple et efficace, il suffit de se laisser porter !








Ce tome est issu d'une trilogie, mais l'ordre de lecture n'importe pas réellement selon moi puisque chaque histoire est distincte des autres.


Susannah, dite Sukie la Bizarre, vit dans un manoir hanté et est suivie par le fantôme de sa soeur Kitty. Elizabeth et Andreas, du Dépôt d'objets empruntables de New York, sont très intéressés par la bâtisse, théâtre d'une vieille légende : il y reste peut-être des choses qui auraient leur place dans l'annexe Edgar Poe, contenant des romans d'horreurs ayant conservé leurs pouvoirs.

Ce roman est étrange. On est directement envoyé dans une atmosphère assez morose. Sukie et ses parents emménagent avec sa grand-tante qui  vit dans une grande et vieille maison familiale, à cause de problèmes d'argent.
Ensuite, lorsque l'histoire se dévoile quelque peu, je me suis retrouvée comme notre héroïne, à ne pas comprendre ce qui se passait, à ne pas comprendre où certains personnages voulaient en venir, et j'ai adoré ça ! On se sent un peu perdu, tentant de saisir comment les objets si particuliers qui intéressent Elizabeth et Andreas, des professionnels, peuvent exister.

Pour s'imprégner de ce roman, il faut oublier la réalité et se laisser aller dans l'univers étrange qu'on nous présente. 
L'histoire est assez bien menée, mais on apprend les choses peut-être un peu trop rapidement à mon goût, davantage de suspens m'aurait plu !

Tout cet univers créé est assez surprenant, et ça lui donne parfois un côté enfantin, en effet, les méchants menacent des objets rares, et tout se résout si facilement au final ! Mais cet aspect ne m'a pas dérangé car on n'est vraiment dans un monde à part avec ce livre.

Au final, il suffit de se laisser guider par l'auteur, sans chercher plus loin, et l'on appréciera ce roman, un peu hors du temps, mais qui permet de s'évader pendant quelques instants.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un long dimanche de fiançailles

Petit Pays